Lectures

La suprématie aérienne en péril. Menaces et contre-stratégies à l’horizon 2030

Corentin Brustlein, Etienne de Durand et Elie Tenenbaum, Coll. « Stratégie aérospatiale », CESA/La Documentation française, Paris, 255 p.

La problématique d’une inversion de la polarité stratégique de la puissance aérienne n’est pas neuve : nous l’évoquions dans nos pages dès 2012. « SAM double digits », attaque terrestre (et, plus classiquement, aériennes) des bases, armements air-air de plus en plus performants, nouveaux types de capteurs ou encore cyberattaques sont autant de problèmes qui ne se poseront qu’avec encore plus d’acuité à l’avenir. Mais les modalités d’expression tout comme les moyens de faire effectivement face à cette inversion de polarité stratégique sont relativement peu abordés par la littérature, française comme anglo-saxonne d’ailleurs. Cet ouvrage est donc le bienvenu, d’autant plus que l’étude menée l’a été avec sérieux aussi bien du point de vue du constat et de la structure des problèmes que de celui des réponses afin d’y faire face. Au terme d’un travail de recherche fondé sur un traitement effectif de la littérature – un réflexe malheureusement oublié par nombre d’auteurs – aussi bien que par des entretiens avec des experts, les auteurs offrent une analyse systématique, au sens premier. Ce qui implique donc (notamment) de passer en revue les questions du missile antiradar français ou celle des modes d’action cyber mais aussi des interrogations cette fois d’une nature stratégique. Et si les auteurs s’interrogent sur la soutenabilité à long terme d’une stratégie des moyens où l’avance technologique est sensée garantir la supériorité tactique, ils mettent également en avant une série d’options qui ne nous laissent pas totalement démunis alors qu’une série d’acteurs sont bel et bien engagés dans un rattrapage technologique. Un ouvrage très complet donc, sérieux, qui appelle au débat et qui doit être lu par tous ceux s’intéressant à la puissance aérienne. J.H.

Pin It on Pinterest

X