Lectures

The direction of war. Contemporary strategy in historical perspective

Hew Strachan, Cambridge University Press, 2013, 322 p.

Historien militaire de grande renommée, Hew Strachan est aussi et surtout un stratégiste ayant participé au programme « The changing character of war » conduit à Cambridge. Cet ouvrage est ainsi la combinaison d’un ensemble de chapitre, articles et conférences délivrées et publiées par ailleurs mais, surtout, remaniées. In fine, l’ensemble forme un tout cohérent permettant d’investiguer nombre de problématiques liées à la conduite de la guerre au sens large – et incluant, par exemple, la question des relations civilo-militaires ou encore les rapports entre stratégie et technologie. L’ouvrage permet également de plonger dans des questions aussi bien cruciales que peu examinées, comme celle de l’« unicité » de la guerre, souvent avec un œil critique de la part de l’auteur. Dans ce cas précis, bien sûr la nature de la guerre est-elle unique mais ses manifestations sont différenciées – Strachan est en cela très clausewitzien. Mais nier la variété de ces manifestations au motif d’une peur de perte d’identité de forces armées craignant de devenir des gendarmeries lourdes (face à la guerre irrégulière notamment) fait aussi le lit de l’inadaptation de forces et de leur sclérose. Au-delà des très pertinentes analyses délivrées, il y a également chez Strachan une leçon d’épistémologie. Constatant que le domaine des études stratégiques a été, en quelque sorte, confisqué par les sciences politiques au risque de le dissoudre dans la grande vacuité des études de sécurité, il s’interroge également sur le rôle de l’histoire. Comme M. Howard en 1981, il s’interroge ainsi sur une utilisation biaisée de l’histoire comme d’un « self-service à exemples » d’où tout et son contraire pourrait être utilisé par le stratégiste trop pressé pour effectuer une démonstration en bonne et due forme. Il plaide donc pour des études stratégiques certes fondées sur un savoir propre mais également sur une connaissance impartiale de l’histoire – au risque de bâtir des stratégies sur le sable avalant armées et dirigeants politiques, signant ainsi leur défaite. Un ouvrage passionnant assurément à méditer. P.L.    

Pin It on Pinterest

X