Lectures

La pensée stratégique française contemporaine

François GÉRÉ, Coll. « Stratèges fondateurs », Economica, Paris, 2017, 151 p.

Contrairement aux billevesées non informées parfois entendues, il existe bien une pensée stratégique française contemporaine et celle-ci ne se limite pas qu’aux travaux sur le nucléaire. François Géré ouvre son ouvrage, paradoxal pied de nez, par le cas de Jean de Lattre de Tassigny, qui n’est pas traditionnellement vu comme un stratégiste, mais qui démontre à merveille qu’on ne peut agir sans réfléchir et que l’on se dispense plus vite de l’écriture que d’une pensée. À partir de ce commencement, l’auteur synthétise dans les chapitres successifs les pensées d’Ailleret, Beaufre, Gallois et Poirier – sujets traditionnellement de prédilection de l’auteur – tout en les mettant en perspective. L’analyse est claire et concise et permet de montrer, d’une part, que la pensée stratégique française n’est pas réductible au seul nucléaire : « par le haut », elle s’ancre naturellement dans une vision politique. D’autre part, elle révèle aussi la densité d’une réflexion qui irradie également « vers le bas ». Cette dernière « déborde » en effet largement de la dissuasion pour irriguer la guerre régulière au travers des principes liés à l’action, à la perception, au rôle des facteurs moraux et psychologiques ou encore à l’adaptation. Si l’ouvrage a une facture classique, il ne permet pas que de se rafraîchir la mémoire – ou de la nourrir. L’auteur, excusez du peu, a été l’assistant du général Poirier durant vingt ans, ce qui transparaît dans l’écriture et donne à l’ouvrage une texture bien particulière. Évidemment, on parle de théorie stratégique, ce qui exige de la part du lecteur un minimum de rigueur et de concentration, en dépit de la clarté du propos de l’auteur. Mais personne n’a jamais dit que les chemins de la pensée étaient accessibles aux conseillers trop pressés… P. L.

Recension publiée dans DSI n°129, mai-juin 2017.

 

Pin It on Pinterest

X