Lectures

La politique européenne de sécurité et de défense commune

André DUMOULIN et Nicolas GROS-VERHEYDE, Éditions du Villard, Le Dévoluy, 2017, 490 p.

Comme le rappellent les auteurs dans leur avant-propos, la PSDC suscite bien des fantasmes et il faut bien avouer que la complexité politique et juridique de l’objet n’aide guère, certaines des déclarations des candidats à la présidentielle à l’appui, à démythifier la question. Aussi, on ne peut qu’accueillir favorablement ce manuel qui est surtout un état de l’art embrassant largement tous les aspects de la PSDC : son histoire (la première partie) évidemment ; mais aussi ses structures, agences comprises (deuxième partie) ; les opérations, en cours ou terminées (troisième partie) ; et les outils, juridiques, opérationnels ou de coopération à sa disposition (y compris les relations avec l’OTAN, quatrième partie). La dernière partie est d’une nature prospective et permet notamment d’aborder les effets du Brexit. La structure propre de l’ouvrage en fait déjà en soi un véritable outil de travail, appuyé par de nombreuses références et, surtout, la grande connaissance concrète du sujet par les deux auteurs, l’un étant chercheur et l’autre, journaliste, animateur de l’indispensable blog Bruxelles2. Mais l’ouvrage est également traversé par des préoccupations et des questionnements autour d’un esprit européen de défense, essentiel dès lors que les structures ne sont rien sans la cohésion et un souffle sociopolitique. C’est que les auteurs ne versent ni dans l’européisme béat ni dans le pessimisme politiquement correct dans certains cercles : nous avons affaire à deux professionnels qui, s’ils savent ouvrir des perspectives, savent aussi garder un regard froid. In fine, si l’ouvrage est un peu coûteux (52 euros), c’est surtout un excellent outil de travail pour les chercheurs et les professionnels, écrit avec suffisamment de clarté pour éclairer l’honnête homme. P. L.

Recension publiée dans DSI n°129, mai-juin 2017.

Pin It on Pinterest

X