Lectures

Citoyen-soldat 2.0. Mode d’emploi

Bernard WICHT et Alain BAERISWYL, Éditions Astrée, Paris, 2017, 88 p.

Ceux qui auront lu Europe Mad Max demain ? (voir DSI no 118) ne seront pas surpris par la tonalité particulière d’un ouvrage partant du principe qu’une guerre vient et que l’État-nation y semble dissous, dans un magma où la mondialisation est un nouveau Moyen Âge et où le terrorisme est une « guerre civile moléculaire ». Au-delà, le thème abordé par les auteurs est intéressant : comment mener des opérations contre-irrégulières « à domicile » ? Il y a dès lors deux manières de lire ce livre. La première consiste à se focaliser sur le citoyen en tant qu’élément central du combat comme de restauration de la république – ce qui a trait aux logiques de résilience –, mais cette fois dans une logique de combat ultra-locale. De ce point de vue, si la rationalité retenue répond au modèle suisse d’une armée de milice, il n’est pas certain qu’elle rencontre le même succès en France – même si le cas français (le Bataclan notamment) est évoqué. L’autre manière est de suivre l’évolution tactique sous-jacente, et la démonstration opérée par les auteurs autour des formes de progrès de la guerre irrégulière, à partir du chapitre 2, est convaincante. Rares sont ceux s’aventurant sur le délicat terrain des relations tactiques entre dilution et imbrications et les auteurs apportent là aussi matière à réflexion. En tout état de cause, si l’ouvrage peut prêter au débat, notamment parce que son contexte implique l’armement des citoyens, il représente une contribution utile et qui mérite d’autant plus d’être méditée qu’il est bien écrit et se lit d’une traite. P. L.

Recension publiée dans DSI n°132, novembre-décembre 2017

Pin It on Pinterest

X