Lectures

Notre monde est-il plus dangereux ? 25 questions pour vous faire votre opinion

Sonia LE GOURIELLEC (dir.), Armand Colin, Paris, 2017, 159 p. 

On le remarque assez souvent, la prolifération des opinions pas toujours très bien informées ne manque pas d’alimenter des débats parfois aussi violents qu’intellectuellement insipides. Face à l’ombre portée de la « géopolitique de comptoir », les 22 auteurs dirigés par Sonia Le Gouriellec abordent 25 questions dont ils sont spécialistes. La logique est bien de vulgariser le savoir : les interventions sont restreintes à trois ou quatre pages, la réflexion s’appuyant sur des faits et sur des sujets variés, du recul de la violence à l’efficacité des sanctions internationales, la surveillance de masse et, assez logiquement, différents aspects du terrorisme. L’approche n’est pas d’inculquer une quelconque doxa. Au contraire, il s’agit surtout de se doter de l’équipement intellectuel permettant d’exercer son esprit critique, lequel n’est pas à confondre avec un « prêt-à-penser » prenant systématiquement le contre-pied du « système ». La directrice de l’ouvrage, de fait, rappelle qu’une des manières de le lire est « d’y voir une réflexion sur la lecture elle-même » (p. 11). À l’heure des réseaux sociaux nous poussant beaucoup trop rapidement au jugement et à la prise de position, ce petit ouvrage aide à y voir plus clair, d’autant plus que les contributions, qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres, sont claires et bien écrites. Le lecteur curieux d’approfondir la réflexion peut par ailleurs trouver à la fin de l’ouvrage une courte bibliographie afférente à chaque contribution. J.-J. M.

Recension publiée dans DSI n°132, novembre-décembre 2017

Pin It on Pinterest

X