Lectures

The Deadly Trade. The Complete History of Submarine Warfare from Archimedes to the Present

Iain BALLANTYNE, Weidenfeld and Nicolson, Londres, 2018, 729 p.

L’histoire des sous-marins et de la guerre sous-marine représente un point focal important, et à juste titre, de la guerre navale. Se déplacer sous la mer, c’est gagner en surprise comme en furtivité, mais les obstacles pour y parvenir sont immenses. Iain Ballantyne, notamment connu pour être le rédacteur en chef de la revue Warships, réussit donc un tour de force en présentant un ouvrage complet à plusieurs égards. D’abord, d’un point de vue historique. Si tout ne peut évidemment être écrit en plus de 700 pages – si tant est que tout soit un jour connu –, l’effort est notable. C’est une histoire au sens premier que le lecteur tient dans ses mains et l’essentiel s’y trouve ; en plus de quelques pépites. Ensuite parce qu’il n’est pas uniquement question de sous-marins et d’histoire de l’innovation. Les hommes, les contraintes et les débats doctrinaux, les structures de force, la rudesse de la mer, l’interaction avec l’ennemi sont autant d’aspects pris en considération. Et, enfin, d’un point de vue technique. Le sous-marin est analysé dans toutes ses déclinaisons, depuis les bâtiments hauturiers jusqu’aux unités utilisées par les forces spéciales ; et en prenant en compte de déterminants comme la propulsion, les matériaux ou encore les armements. Il s’accompagne également de plusieurs cahiers photo, de quelques cartes, d’un index et, surtout, il est écrit dans un bel anglais, fin et incisif, avec une narration qui sait jouer avec une juste mesure du suspense. On est donc dans la fine fleur de la tradition historique britannique destinée à un grand public, mais pas uniquement : il apprendra très certainement des choses aux professionnels. Très clairement, un ouvrage à lire et qu’il sera difficile de détrôner dans sa catégorie. 

Pin It on Pinterest

X