Lectures

L’homme, la Politique et la Guerre

François Géré et Lars Wedin, Nuvis, Paris, 2017, 356 p.

Bien connus de nos lecteurs, François Géré et Lars Wedin nous offrent un ouvrage singulier, de stratégie au sens premier et dont le sous-titre de l’introduction, « Déliquescence intellectuelle et inflation sémantique » donne le ton. Il ne s’agit ainsi pas tant d’examiner les concepts opératifs que d’en revenir aux fondamentaux dans une réflexion certes dense – et complète –, mais aussi enlevée, fluide, et sur laquelle plane l’ombre portée du général Poirier (dont François Géré a été très proche), qui est également un intéressant dialogue franco-suédois à coups d’exemples. En onze chapitres, les auteurs reviennent ainsi sur les parties hautes de l’art de la guerre : ses causes, ses mobiles, ses fonctions, les rapports entre guerre, politique et stratégie ou encore sa morphologie et ses acteurs. Si Poirier est présent, Clausewitz l’est également et les réflexions ne manquent pas de s’appuyer sur l’histoire, récente comme plus ancienne. L’approche retenue revient cependant sur des points plus spécifiques des débats contemporains, autour du cyber et des réactions à une attaque ou encore, et sans être exhaustif, de l’usage d’armes autonomes. S’y intègre aussi un chapitre autour de « stratégies et guerres nucléaires », dans un pluriel qui traduit une réflexion large prenant en compte la corrélation des forces. Le chapitre 10, « Pour une théorie générale de l’économie politique de la guerre moderne » mérite également une lecture attentive : on y trouve, en germe, une théorie globale de la stratégie des moyens, qui prend en compte autant les aspects industriels que le nécessaire équilibre avec les conséquences induites sur les forces. Le dernier chapitre est tout aussi stimulant. S’il s’interroge sur la trinité clausewitzienne dans un monde globalisé, il revient aussi sur ce que les auteurs qualifient de « transition stratégique. Il se termine par une conclusion aussi pertinente qu’intellectuellement subversive au regard de la déconsidération dont certains font preuve pour la stratégie… mais que nous laisserons au lecteur le soin de découvrir. Très clairement, un ouvrage à lire. P. L.

Pin It on Pinterest

X