Lectures

Les Champs de Mars. Revue d’études sur la guerre et la paix, n°30/2018

30/2018, 155 + 501 p.

Le deuxième exemplaire de la revue de l’IRSEM, après sa renaissance de 2017, est un peu particulier, combinant la revue à proprement parler, dont un article porte sur la « relève stratégique », et un volumineux supplément de plus de 500 pages. Dès lors qu’il est toujours difficile pour un directeur d’institut de s’exprimer sur un objet duquel il est directement partie, au risque d’une histoire officielle, mais aussi alors que le landerneau stratégique attend avec impatience la publication de la thèse de Matthieu Chillaud sur les études stratégiques en France, nous nous concentrerons sur le supplément. Celui-ci reprend la plupart des contributions de chercheurs de l’IRSEM (ou y étant passés) à la Revue stratégique, qui avaient été présentées à l’École militaire en août 2017. Ces contributions, que nous ne pouvons détailler ici, sont denses et informées, recouvrant nombre de champs pertinents, et témoignent indubitablement d’un solide travail. L’approche, évidemment, est « policy-oriented » : faire bref et tenter d’embrasser la complexité d’une problématique de manière à fournir des recommandations pertinentes au niveau politique. La grande variété des travaux est aussi le reflet des priorités : économie de défense, cyber et dissuasion sont des classiques, mais l’Asie fait l’objet d’assez peu d’articles. Vu l’étendue de la mission confiée, les opérations militaires conventionnelles ne sont abordées qu’indirectement, à l’exception d’un article sur la guerre hybride. Pour autant, la lecture de la revue est éclairante et montre qu’il existe un réel dynamisme de la recherche française. J. H.

 

Pin It on Pinterest

X