Areion24.GDDiplomatie.Iran-USA_VincentBoucher

Areion24.GDDiplomatie.Iran-USA_VincentBoucher
Dans cette fresque peinte sur l’ancienne ambassade américaine à Téhéran, la statue de la Liberté est devenue une allégorie de la mort. L’élection de Donald Trump, qui avait promis de déchirer l’accord sur le nucléaire, a, sinon anéanti, à tout le moins refroidi les espoirs nés en Iran de cet accord. (© Milosz Maslanka/Shutterstock)
Dans cette fresque peinte sur l’ancienne ambassade américaine à Téhéran, la statue de la Liberté est devenue une allégorie de la mort. L’élection de Donald Trump, qui avait promis de déchirer l’accord sur le nucléaire, a, sinon anéanti, à tout le moins refroidi les espoirs nés en Iran de cet accord. (© Milosz Maslanka/Shutterstock)

Pin It on Pinterest

X